CYCLE : SAISON 2015 — 2016

Vous qui gardez un cœur qui bat (2014)

Antoine Chaudagne et Sylvain Verdet
44 minutes, en présence des réalisateurs
A l‘est de l‘Ukraine, un groupe de mineurs de fond s‘enivre en racontant la mort de l‘un des leurs dans un accident. Les plus jeunes n’ont d’autres perspectives que la mine de charbon, les anciens avouent y avoir gâché leur vie et les femmes semblent avoir quitté le village.
Parmi eux, Slava, trente ans, rêvent secrètement de rejoindre, sur les rives de la mer Noire en Crimée, la jeune femme qu‘il vient de rencontrer sur internet.

———

Entre leurs mains (2012)

Céline Darmayan
documentaire sur l‘accouchement naturel, en présence de Cécil Bachelot, une des sages femmes du film.
Comment considère-t-on la naissance et le corps de la femme aujourd’hui ? Quelle place laisse-t-on encore à l’humain dans l’acte de donner la vie ? Des sages-femmes nous invitent à découvrir leur pratique et leur lutte pour favoriser l‘accouchement naturel. En France, le choix de l‘accouchement à domicile, est toujours soumis àdes préjugés tenaces et des pressions administratives. Il est pourtant une des dernières alternatives àl’accouchement médicalisé quasi systématique.

———

Agriculture et économie locale

Vincent Leras
maraicher du Trièves en bio et co-fondateur du biau panier
Rencontre avec Vincent Leras, maraicher du Trièves en bio et co-fondateur du biau panier. Pour une meilleure compréhension du monde agricole actuel dans le Trièves.
Quelle place pour l’agriculture dans l’économie du Trièves ? Quelle place pour le Trièves dans le secteur agricole ? Consommation, impact économique direct et indirect, impact social et environnemental. Dépendance aux aides agricoles. Dynamique, freins et perspectives. Des statistiques àla réalité, de l’installation à la transmissibilité des exploitations…

———

La fête est finie (2014)

Nicolas Burlaud
Marseille est en passe de devenir une ville comme les autres. Sous les assauts répétés des politiques d’aménagement, elle se lisse et s’embourgeoise. Cette transformation exclut les classes populaires et les repousse toujours plus au nord. L‘élection en 2013 au titre de « Capitale européenne de la culture » a permis une accélération spectaculaire de cette mutation. Làoù brutalitéet pelleteuses avaient pu cristalliser inquiétude, résistances et analyses, les festivités ont plongés les habitant-e-s dans un état de stupeur. Elles n’ont laissé d’autre choix que de participer ou de se taire. Ce documentaire revient sur cet évènement et nous aide à mieux comprendre ce qu‘il a à la fois caché et exacerbé.

———

Soutenons le peuple grec !

animée par le Collectif grenoblois Grece-austérité et le CADTM
(Comitépour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde)
La Grèce a décidé de faire la clartésur sa dette publique avec la mise en place d’une Commission pour la Véritésur la dette grecque. Son rôle est d’analyser cette dette au nom de laquelle une grande partie de la population, les salariés et les retraités grecs ont été plongés dans la misère et la précarité et l’économie grecque engluée dans un marasme sans précédent.

———

La domination masculine (2009)

Patric Jean
La domination masculine ? Ah oui c‘est grave dans d‘autres pays, d‘autres mili- eux, d‘autres générations ! Mais ici il y a l‘égalité de salaire, des femmes élues, les hommes font la vaisselle, tout va bien !
Si vous pensez cela, ou si vous l‘avez déjà entendu sans trop savoir quoi répliquer, venez échanger avec nous autour de ce lm. On y découvre les rôles figés dans les relations amoureuses, comment les jouets construisent des garçons volontaires et des filles rêveuses, on y parle de violence conjugale, du mouvement anti-féministe des masculinistes et d‘autres facettes sexistes de notre société.

———

La démocratie participative

Venez débattre avec des representants de ce petit village du diois
A Saillans, dans la Drome, une liste collégiale et participative a remporté les municipales. Les habitants et habitantes ont entièrement repensé fonctionnement de la mairie, en s’appuyant sur les méthodes d’animation de l’éducation populaire. Depuis le mois de mars 2014, ils et elles mettent en place des commissions participatives et des groupes action projet où se retrouvent élu-e-s et habitant-e-s, pour débattre des principales questions de la vie du village et mettre en œuvre des projets bien concrets. Une petite révolution participative !

———

L’abeille reine

Soirée d’échanges sur l’apiculture
Les abeilles nous régalent, nous guérissent, assurent la pollinisation… Elles sont pourtant décimées par les pesticides, perturbées par les antennes, attaquées par de nouveaux prédateurs, confrontées à d‘importantes pathologies. Partout, nos butineuses sont révélatrices des problématiques environnementales actuelles. Nous vous invitons, apiculteurs professionnels et amateurs, chercheurs, amoureux de la Nature, curieux et simples citoyens, à visionner un petit film et chercher àcomprendre ensemble l‘ampleur de ces phénomènes afin de trouver de possibles solutions.

———

les dépossedés (2015)

Antoine Costa en présence du réalisateur
Deux siècles ont suffit au capitalisme pour attribuer un prix, une valeur d‘échange àtous les aspects du monde et de la vie. Les océans, les gènes, la pluie et même les relations entre les espèces : tout est mesuré, quantité, valorisé. L‘inestimable désormais monnayable devient interchangeable. C‘est ainsi qu‘émerge le marchédes compensations, un nouveau permis de détruire. Aux USA ce marchéa émergédans les années 1980 comme contre-feu au mouvement écologiste. En France, nous n‘en sommes qu‘aux prémices.

———

D’un retournement l’autre (2013)

Frédéric Lordon
Comédie sérieuse sur la crise financière
Lessivés par la crise des subprimes, les banquiers s‘apprêtent àsonner à la porte de l‘Etat pour lui demander de mettre la main au porte-monnaie… avant que le résultat de leurs acrobaties ne fasse exploser les dettes publiques et conduise à la rigueur. Pour tous ? Pour tous les autres.
Mais ce que ces « élites » aveuglées par leur domination, et déjàdisqualifiées par l’Histoire, ne voient plus c’est qu’un retournement peut en cacher un autre. Et celui des marchés’annoncer celui du peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *