Jeudi 17 sept : À 1 problème, 3 solutions – Autonomie, rêve, réalité et limites

Conférence débat // par Jean-Philippe Valla //  Jeudi 17 sept 2020 à 19h45 à la Grange du Percy // prix libre

Cette conférence explicite ce qui fonctionne ou non sur le lieu d’expérimentation de la Ferme Tournesol. Choisir l’autonomie (eau, énergie, alimentation…) est un chemin bourré de complexités qui dépassent largement l’image fleurie assez répandue. Chacun·e à son échelle peut alors se projeter concrètement afin de cheminer vers une déconnexion des systèmes dominants aujourd’hui. Avec Jean-Philippe Valla, ingénieur et paysan. En partenariat avec Trièves Transitions Écologie, dans le cadre de Quelle foire !

Covoiturer

Mercredi 9 et samedi 12 sept : Balade électromagnétique

Les mercredi 9 et samedi 12 septembre 2020, rdv à 14h15 au Granjou à Monestier-de-Clermont // prix libre

Wifi , téléphones, antennes-relais, micro-ondes, où sont les ondes ? Munis d’appareils de mesures, nous nous baladerons dans le village puis à l’intérieur d’un habitat en quête de cet invisible. Le parcours se terminera par une expérience de déconnexion et d’écoute sonore.

Réservation au 04 76 34 28 40 . Les téléphones portables seront déposés en consigne au Granjou.

En partenariat avec le Granjou et l’installation In(o)ndés à voir les 5, 9, 10, 11 et 12 septembre de 14h30 à 18h au Granjou, dans le cadre de Paysage>Paysages.

Covoiturer

Jeudi 10 sept : Monde connecté, déconnectés du monde

Projection + discussion // Le 10 septembre 2020 à 19h45 au Nouveau Gymnase à Monestier-de-Clermont à La Ferme Tournesol à Saint-Paul-les-Monestier (suivre le fléchage à partir de Saint-Paul) // prix libre

Soirée de réflexion sur les ondes, la place qu’elles occupent dans notre quotidien et la mise à l’écart d’une partie de la population devenue intolérante. Projection de courts métrages : « Ondes noires », d’Ismaël Joffroy Chandoutis (France, 2017, 20mn) et « Ondes et silence » de Karl Lemieux et David Bryant (Canada, 2014, 14mn), écoutes sonores et témoignages.

En partenariat avec le Granjou et l’installation In(o)ndés, à voir les 5, 9, 10, 11 et 12 septembre de 14h30 à 18h au Granjou, dans le cadre de Paysage>Paysages.

Covoiturer

Lundi 7 sept : Sécurité sociale de l’alimentation

Conférence // par Jean Claude Baldot et Mathieu Dalmais // Lundi 7 septembre 2020 à 19h45 à la Ferme Tournesol, Saint Paul Lès Monestier // Prix libre

Pour mettre de la démocratie dans nos assiettes, pour faire face à l’accroissement des inégalités et des ressentiments, ajoutons une branche au régime générale de la Sécurité Sociale de 1946 et créons une Sécurité Sociale de l’Alimentation. Un conférence à 2 voix avec Jean Claude Balbot, paysan retraité et Mathieu Dalmais, agronome militant.

En partenariat avec Trièves Transition Écologie.

Covoiturer

plus d’info sur ce sujet : https://securite-sociale-alimentation.org/

Jeudi 1er oct : Histoire et règlementation des semences

Conférence // Par Camille Hesse // Le 1er octobre 2020 à 19h45 à la ferme Gabert à Clelles // prix libre

Dans le cadre du mois de l’alimentation, Camille Hesse nous propose de nous pencher sur l’histoire de la production de semences par l’Humain, depuis qu’il est agriculteur jusqu’à nos jours, afin de comprendre comment la filière est organisée et règlementée actuellement. Identifier les acteurs politiques, comprendre les techniques d’amélioration végétale, afin d’avoir en main les clés pour appréhender ce qu’il se joue dans cette “controverse des semences”.

(pour covoiturer cliquer sur le titre)

 

 

Vendredi 9 oct : Les effondrements à venir signent-ils la fin de nos libertés ?

Atelier philo // avec Lucie Leborgne // vendredi* 9 octobre à 19h45 à la salle voutée (sous la grange) au Percy // prix libre

L’effondrement écologique en cours et l’hypothèse d’un effondrement civilisationnel nous ramènent de façon cruciale à la question des limites naturelles et aux seuils dangereusement franchis par nos modes de vie. Cet horizon ressemble à la mécanique d’une tragédie grecque… Qu’en est-il vraiment ?

(* et non pas mercredi comme indiqué dans le programme papier)

(pour covoiturer cliquer sur le titre)

Dimanche 11 oct : A table ! Quelle alimentation pour demain ?

Repas, journée échange // Dimanche 11 octobre de 10h à 17h à la Ferme de Champ fleuri à Sinard

Trièves Transitions Ecologie, Béchamelle, SITADEL le Collectif d’entraide, Voisin Voisine… organisent! une grande tablée paysanne à la Ferme de Champ fleuri à Sinard, de 10:00 à 17:00. Laure Collin nous accueille et ouvre sa grange et ses hangars pour une journée particulière. Autour du repas fermier qu’elle nous propose, réalisé à partir de produits locaux et bio, nous vous invitons à vivre un moment convivial !

Au programme :

– visite, présentation de l’exposition « Bonjour, veaux, vaches, cochons, couvées…!», réalisée dans le cadre du projet «!Trièves terre nourricière » , avec le témoignage d’agriculteurs et d’agricultrices sur leur métier, les enjeux qui se présentent à eux!: besoin d’adaptation face au changement climatique, raréfaction de la ressource en eau… mais aussi pour mieux répondre
aux attentes de celles et ceux qui aspirent toujours plus à manger local.

– Des temps d’échanges entre habitant-e-s, agriculteurs-trices, élu-e-s!: suite au
confinement du printemps dernier, quel regard portons-nous sur notre alimentation!? Que souhaitons-nous avoir dans notre assiette dans les années à venir!? Quel accès à une alimentation de qualité, y compris pour les plus fragiles d’entre nous!?…

Renseignements et réservation (indispensable) pour le repas! auprès de Lucie, au 06 76 99 57 48

(pour covoiturer cliquer sur le titre)

Jeudi 5 nov : Que faire politiquement de la crise liée à la pandémie ? (acte I)

Atelier // avec Bertille Daragon // Jeudi 5 novembre à 19h45 au bistrot de la Place, Clelles // prix libre

L’épidémie et les politiques pour l’enrayer ont bouleversé nos liens, nos ressources matérielles et psychiques, certaines de nos certitudes. Les mesures injustes et écocidaires s’abattent sur nous. Certes, la répression, le contrôle, la ‘distanciation sociale’ et le découragement réduisent nos capacités d’organisation. Mais jamais n’avons-nous autant engrangé pour nourrir notre révolte. C’est une crise, une vraie, sociétale et personnelle : saisissons-la ! Au choix par petits groupes : discussions ou réflexions à partir de textes, pour mettre en route nos désirs collectifs. (Acte II : 1er avril)

Jeudi 3 déc : Combien de fois par jour ?

Projection + discussion // avec Pascale Perrin // Jeudi 5 décembre 2020 à 19h45 à l’Écogîte Olympe de Gouges, Chateau-Méa, Tréminis // prix libre

C’est à partir du film d’Isabelle Millet et de Patrick Bazin “Combien de fois par jour (au maximum) ?” que nous nous questionnerons sur les enjeux de l’éducation à la sexualité. Une éducation : Pourquoi ? Pour qui ? Par qui ? Comment ? Questionnons ensemble les normes, le genre, l’orientation sexuelle, l’accès à la pornographie, l’émancipation… Animé par Pascale Perrin, chargée de formation au planning familial.

Samedi 5 dec : La fabrique du consentement, regards lesbo-queer

Projection en présence de la réalisatrice Mathilde Capone // Samedi 5 décembre 2020 à 19h45 à l’amphithéâtre du collège de Mens // prix libre

Et si les communautés lesbo-queer avaient quelque chose à partager des singularités de leurs sexualités? À travers l’épineuse question du consentement, seize protagonistes de ces communautés prennent la parole. Existe-t-il une zone floue, un continuum entre consentement et agression? De quelles manières peut-on déjouer la culture du viol et innover en matière de consentement? Comment la notion d’agression a-t-elle été instrumentalisée historiquement pour exclure les femmes trans? Plongeant au cœur de leurs intimités, les protagonistes du film interrogent, se mettent en colère, rient, inventent d’autres possibles. Iel-le-s posent d’autres regards sur le consentement, à partir de l’expérience de leurs communautés marginalisées, de leurs sous-cultures et de leurs explorations.

Long-métrage documentaire expérimental de Mathilde Capone
Québec, Canada, 74 mins, langue Française, sous-titres anglais
Bande annonce : https://vimeo.com/ 345487193
Distribué par le Groupe Intervention Vidéo

Jeudi 7 jan : Désobéir en pratique, organiser la désobéissance civile

Réflexion ouverte // avec Corinne Morel Darleux // Jeudi 7 janvier 2021 à 19h45 à la salle des Fêtes de Saint-Martin-de-Clelles // prix libre

Désobéir. À qui ? Pour quoi ? Comment ? Nous sommes parfois amené·es à désobéir à la loi pour résister à ce qui nous semble illégitime. Mais cela soulève de nombreuses questions, c’est souvent difficile de franchir le pas et ce n’est pas ce qui nous a été inculqué, c’est même tout le contraire. Réflexion ouverte avec Corinne Morel Darleux, militante écosocialiste, autrice de “Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce” (éditions Libertalia) et une personne d’Alternatiba formée à la désobéissance.

Jeudi 4 fév : « The Work » (2017)

Projection d’un documentaire + échange // Jeudi 4 février 2021 à 19h45 au Cinéma Jean Giono à Clelles // prix libre

Dans la prison américaine haute sécurité de Folsom, des visiteurs participent avec des détenus longue durée à 4 jours intensifs de thérapie de groupe. Un à un, et avec l’aide des autres, ils vont explorer leurs émotions enfouies et agir à la source de leur violence. Ceux qui ont le plus besoin d’aide ne sont pas toujours ceux que l’on croit… Film documentaire, 87 mn, de Jairus McLeary et Gethin Aldous, en VOST. (Programmé dans le cycle 2019-2020 et annulé pour cause de confinement.)

voir la bande annonce

Jeudi 4 mars : Domination adulte et tuyau en plastoc

Conférence gesticulée // par Camille Pasquier // Jeudi 4 mars à 19h45 au pot au noir à Saint-Paul-lès-Monestier // prix libre

Les enfants appartiennent-ils à une catégorie socialement dominée ? En fait de droits ne devrions-nous pas parler de devoirs ? Pour leur bien, jusqu’où sommes nous prêt·es à restreindre leurs libertés ? Loin d’apporter des solutions toutes faites, cette conférence nous invite à prendre conscience de notre posture d’adulte et à cheminer vers “l’équidignité”. Par Camille Pasquier, une maman parfaitement tâtonnante.

Samedi 6 mars : Domination adulte (atelier)

Atelier arpentage // avec Camille Pasquier // Samedi 6 mars à 19h45 à Mixages, Mens // prix libre

Atelier arpentage de textes en lien avec la conférence du 4 mars. Que vous ayez assisté ou non à la conférence, venez partager vos points de vue, à partir de textes courts à arpenter ensemble !

Jeudi 1er avril : Que faire politiquement de la crise liée à la pandémie ? (acte 2)

Atelier // Jeudi 1er avril à 19h45 à la salle polyvalente de Lalley // avec Bertille Darragon // prix libre

Suite des discussions de la soirée du 3 novembre. Si vous n’êtiez pas présent·es le 3 novembre, pas de problème, vous êtes les bienvenu·es !

L’épidémie et les politiques pour l’enrayer ont bouleversé nos liens, nos ressources matérielles et psychiques, certaines de nos certitudes. Les mesures injustes et écocidaires s’abattent sur nous. Certes, la répression, le contrôle, la ‘distanciation sociale’ et le découragement réduisent nos capacités d’organisation. Mais jamais n’avons-nous autant engrangé pour nourrir notre révolte. C’est une crise, une vraie, sociétale et personnelle : saisissons-la ! Au choix par petits groupes : discussions ou réflexions à partir de textes, pour mettre en route nos désirs collectifs.

Jeudi 6 mai : Ce qui nous divise et ce qui nous unit

Mini-conférence et discussion // avec Anaïs Calle et Anne Gallet // Jeudi 6 mai à 19h45 au Café O’Talon à Châtel-en-Trièves // prix libre

Le communautarisme, le repli identitaire, les pratiques en non-mixité vous questionnent ? Venez en discuter. Comprendre ce qui compose nos identités, en termes sociologiques ; saisir pourquoi il est difficile de nous unir, saisir les intentions, les raisons d’être des modes d’organisation dits “communautaires”.

Festival L’Échappée Rebelle 8

Du jeudi 27 au dimanche 30 mai 2021 au Percy

L’édition 2020 de l’Échappée rebelle a dû être annulée pour cause d’épidémie et de confinement. Ce festival reste un lieu unique en Trièves pour penser les conditions de vie (humaine, animale, végétale) sur Terre, réfléchir à des solutions à notre portée pour freiner leur dégradation, résister, se mettre en action. En ce début de saison, le thème de la 8e édition n’est pas encore défini mais on commence à se relever les manches et on compte sur vous. Alors rejoignez-nous pour concocter une édition pertinente, épicée et poétique, à forte teneur politique et/ou pour y contribuer comme bénévole. Prenez contact avec nous!

Dimanche 7 juin : Ateliers post-confinement

Discussions // le 7 juin 2020 de 16h à 19h30 à Mens, Monestier-du-Percy, Clelles et Monestier-de-clermont (lieu précis à définir) // entrée libre

Pour bien commencer le monde d’après, l’assoce béchamelle propose des ateliers à propos de la crise liée à la pandémie. 4 ateliers simultanés auront lieu à Mens, Monestier-du-Percy, Clelles et Monestier-de-clermont, le dimanche 7 juin. Rendez-vous de 16h à 19h30, ouvert aux adultes et aux ados. Il s’agira de partager nos vécus depuis le début de cette crise, de questionner nos prises de conscience ainsi que nos désirs de changements. Tissons des liens, partageons nos expériences, nos points de vus, inspirons-nous les un.es les autres.

Nombre de places limité, informations et inscriptions :

  • Mens, Marion,
  • Monestier du Percy, Anaïs,
  • Clelles, Camille,
  • Monestier de Clermont, Sébastien,

Les distances interpersonnelles seront laissées à votre appréciation, l’éloignement sera possible.

Vous pouvez aussi animer ces ateliers par chez vous, Béchamelle a créé une trame clef en main que vous pouvez adapter si vous le souhaitez. Pour cela, nous contacter.

7 mai : Les effondrements en cours et à venir signent-ils la fin de nos libertés ?

Soirée annulée cause confinement

Atelier philo // par Lucie Leborgne // le 7 mai 2020, 19h45 à la salle Orchidée de la Mairie de Clelles // prix libre

L’effondrement écologique en cours et l’hypothèse d’un effondrement civilisationnel nous ramènent de façon cruciale à la question des limites naturelles et aux seuils dangereusement franchis par nos modes de vie. Cet horizon ressemble à la mécanique d’une tragédie grecque… Qu’en est-il vraiment ?